Theo

Theo

mercredi 27 février 2019

L'Horloge de sable


Nous étions ces vaisseaux par le sable liés
les têtes songeuses d'une même clepsydre
d'où le temps s'écoulait, doré comme le cidre
et l'ambre qui jamais ne saurait oublier

grain après grain
goutte après goutte
tic tac tic tac

C'est un jardin secret où dansent les piérides
C'est la mort des amants dans le lit des rivières
Chapelier c'est ta montre au fond de la théière !
C'est toujours l'heure d'été chez les Hespérides

pas après pas
mot après mot
tic tac tic tac

Nous avions voyez-vous ces transports en commun
ces fusées éperdues, ces passions effusives
et ce cœur en fusion dès que l'aube s'en vint
ajuster sous nos fronts ces pensées en missives

page après page
vers après vers
tic tac tic tac

C'est un château caché dans les landes sorcières
C'est la belle journée pour parler aux fontaines
Regarde les pleurer ces visages de pierre !
Car Souvenance ici est seule souveraine

fable après fable
flot après flot
tic tac tic tac

Nous aimions les chevaux aux crinières d'écume
qu'un monde bien trop pâle et triste lui dit « vagues »
Sur la plage on pouvait sautiller dans les ragues
en laissant Silence suspendu à la brume

ciel après ciel
vol après vol
tic tac tic tac

C'est Perséphone au bout du fil qui chantera
les « va » naissant des eaux, les « viens » perdus des corps
morts au large des îles et des sémaphores
Lorsque de nous, demain, Poésie restera

tic tac tic tac
tic tac tic
tac tic
tac

Aucun commentaire:

Publier un commentaire