Theo

Theo

jeudi 21 février 2019

B.AB'el One (La Cité de Vers)


Je te parle d'un temps qui se comptait en lunes
avant que le cercle de feu ne soit le roi
des nuées, des hommes et de toute fortune...
quand le Verbe était encor Enfant de la Foi.

De ces lunes il en fallut des ribambelles
pour que la méharée des derniers Oniristes
atteigne la première ville de B.AB'el
cachée derrière les montagnes de schiste.

Ainsi un long sommeil dans les bras de Morphème
nous transporta par-delà la Mer du Nectar,
par-delà les saisons et la Vallée des Lemmes,
dans les vastes plaines où naît le gris brouillard.

B.AB'el One la Cité des Pages maudites
Oasis de Verve au milieu d'un désert
de sables indigo et de pierres graphites
où nous venions entendre l'Oracle des Vers

Le grand Scribe Devin qui lisait le destin
dans les taches d'encre, les tablettes d'argile ;
des symboles obscurs recouvraient ses trois mains ;
On le disait aussi descendant de Virgile.

Aux portes du palais de Thot, le Dieu des Mots
-Thot à tête d'ibis, monarque aux iris d'or-
Nous allions ballottés sur le dos des chameaux
nous joindre aux fidèles et partager leur sort.

Il y avait parmi nous des contemplatifs,
poètes de tous bords, épistoliers aussi ;
des prosateurs têtus, de la plume natifs
et des calembourdiers si pleins de facéties ;

Des tailleurs de verbe, des lanceurs d'hyperboles,
d'invétérés rhéteurs, des dompteurs de litotes ;
des faiseurs de rébus et de belles paroles ;
des rhapsodes fous à lier et des chrononautes.

A suivre...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire